Tenue républicaine exigée : Souvenirs du XX ème siècle

Nous sommes en 1964, élève au Lycée de Garçons de Douai, au cœur du pays minier et le bac en poche, je rentre en classe préparatoire aux concours des grandes écoles d’ingénieurs, que l’on appelle la taupe. La taupe est encore pleine de traditions, avec son calot, son vocabulaire spécifique, son bizutage, bien que l’on commence à parler d’interdiction du bizuthage… jugé trop humiliant.

1964 : une histoire de pantalon

Je vais vivre un épisode plutôt cocasse et qui ne peut que faire sourire aujourd’hui. C’était une époque où les filles entraient en petit nombre en taupe. Un véritable  évènement dans un lycée réservé aux garçons jusqu’au bac….

1964 Lycée de Garçons Douai Classe de taupe

Le premier jour de la rentrée, le Proviseur est posté à l’entrée de l’établissement. J’arrive au Lycée, en même temps qu’une fille, très probablement une future camarade de classe. 

Or, le Proviseur arrête ma future camarade et je la vois faire demi-tour et repartir chez elle. Elle ratera la première heure de cours et profitera d’une récréation pour rentrer en classe. Je l’aborde discrètement, lui raconte ce que j’ai observé à son arrivée et elle m’explique avec un large sourire qu’elle s’était vu refuser l’entrée du Lycée parce qu’elle était en pantalon et que seules les jupes étaient autorisées pour les filles. Durant toute l’année scolaire, nous ne verrons pas de filles en pantalon comme le montre notre photo de classe.

Mais le Proviseur avait-il vraiment le droit d’interdire le pantalon?

1968 Manifestation étudiante: Pantalon, jupes, mini jupes

La réponse est oui, car une ordonnance de la Préfecture de Police de Paris du 16 brumaire an IX (7novembre 1800) était toujours en vigueur: « toute femme désirant s’habiller en homme doit se présenter à la préfecture de police pour en obtenir l’autorisation et que celle-ci ne peut être donnée qu’au vu d’un certificat d’un officier de santé ». Cette ordonnance avait certes été complétée vers 1900 par deux circulaires : « les femmes qui tiendraient à la main le guidon de leur bicyclette ou les rênes d’un cheval auront le droit  de porter le pantalon » mais ceci ne changeait rien pour notre camarade de classe.

Deux ans plus tard, les évènements de Mai 68 vont  permettre de lever bien des tabous dans la société de l’époque: libération des mœurs, révolution sexuelle, émancipation des femmes qui … vont se donner le droit de porter le pantalon et notre Proviseur sera bien obligé d’ « oublier » son ordonnance de 1800 .

Retour en arrière, en 1954 : une histoire de blouse.

C’est une autre photo de classe qui va nous permettre de mesurer l’évolution des traditions et des comportements. Nous sommes dans le même lycée de garçons et dans la même classe : mon frère ainé vient de rentrer en taupe.

1954 Lycée de Garçons de Douai Classe de taupe

Que constate-t-on ? Tous les élèves portent  la blouse, la blouse grise semble de rigueur, à l’exception notable de mon frère qui porte une belle blouse blanche mais pour qu’elle raison?

En effet, en 1954, le port de la blouse est toujours obligatoire : la blouse ou l’uniforme ont  depuis toujours été utilisés pour symboliser un lien d’appartenance. Ils permettent de gommer symboliquement les différences sociales, ethniques et religieuses, et de marquer aussi un lieu différent de celui de l’espace privé.

La blouse permet de donner un sentiment d’ordre et de discipline adapté à l’apprentissage du savoir.

Une autre raison justifie encore à l’époque le port de la blouse: rares sont les maisons qui disposent d’une machine à laver le linge et la blouse a le mérite de protéger et de limiter l’usure des vêtements et le nombre de lavages.

Une dernière remarque à propos de cette photo : en 1954, la classe de taupe accueille une seule fille habillée avec une jupe longue et bien sûr la blouse.

Cette unique fille est bien courageuse car à l’époque, la tradition veut que la femme se consacre à sa maison et à sa famille et non au métier d’ingénieur, mais là aussi la révolution est en marche puisque en 1964, la taupe accueillera 11 filles.

2020: une histoire de crop top.

Le 21 septembre 2020, notre ministre de l’Education, Jean Michel Blanquer invite les collégiens et les lycéens à se vêtir de « façon républicaine » Il semble bien que le tee-shirt court ne correspond pas aux critères requis

2020 Lycée de Boulogne sur Mer: Crop top, mini jupe, pantalon

 S’agit-il du retour de la République laïque qui semble ne pas avoir abandonné le pouvoir de normer et de réguler ? Après le refus du pantalon, jusque dans les années 1960-1970, l ’école laïque veut maintenant refuser aux filles le droit de porter une veste « trop courte » qui laisse apparaître une bande de peau de 3 centimètres entre le haut et le jean et surtout laisse apparaître le nombril.

Nous ne prendrons pas de position dans ce débat.

Par contre nous ne manquerons pas d’affirmer que l’expression « crop top » dont la traduction littérale est « haut court » ne signifie pas grand-chose pour la plupart des français et que nous lui préférerons de beaucoup la traduction canadienne qui ,elle,ne manque pas de saveur: « chandail  bedaine» qui, au passage, dans le nord de la France est transformée en « chandail  boudinette ».

1896 Groupe Little Egypt. Film de Thomas Edison

Enfin, si les « crop tops » sont courts, leur histoire est longue. De fait, on considère généralement que les premiers modèles modernes, semblables à ceux que nous connaissons, furent publiquement arborés en 1893 par les membres de Little Egypt , un groupe de trois danseuses  du ventre d’origine égyptienne, lors d’une grande foire à Chicago. Trois ans plus tard, Thomas Edison les immortalisera dans ce qui constitue l’un des tout premiers films de l’histoire du cinéma. On y distingue des mouvements de bassin chaloupés et des nombrils découverts, le tout sur fond de musique égyptienne. 

Voilà une histoire qui ne manquera pas d’éveiller la curiosité des élèves du Lycée Thomas Edison de Lorgues.

François Lenglet 11/2020

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s